Articles avec le mot clé ‘lissage permanent’

YUKO : le point avec Nassira


YukoJ’ai évoqué le lissage japonais ou le Yuko mais n’ai pas encore eu l’occasion d’approfondir le sujet sur nelissage.

Sachant que Nassira pratique le Yuko en plus du lissage brésilien, j’ai donc fait appel à cette professionnelle pour faire le point.

Comment présenterais-tu le YUKO à quelqu’un qui ne s’y connait vraiment pas?

Nassira : Cette méthode révolutionnaire importée du japon est la première méthode de lissage permanent connue.

Elle consiste à modifier la structure d’origine du cheveu afin de le rendre raide définitivement, souple et brillant. Le Yuko s’adresse à tous, hommes ou femmes et il est réalisable sur tous les types de cheveux, métisses, européens et  maghrébins. Il est efficace également sur les cheveux légèrement colorés. Traduisant un aspect de la culture japonaise, le yuko system (provenant bien évidemment du Japon, crée par Yuko Yamashita), consiste en la modification de la structure initiale du cheveu en vue de parvenir à un lissage définitif, tout en se conformant à la nature de vos cheveux.  La méthode de lissage YUKO est un véritable traitement, visant à donner à vos cheveux un aspect lisse, résistant et soigné. Ce lissage résiste à toute épreuve : intempéries (pluie, neige …) , coups de vent, en passant par les shampoings, vos cheveux restent soyeux au point où, vous n’avez pas besoin de les sécher ou de faire un brushing. Il y a plusieurs étapes à respecter, et à pratiquer avec minutie, c’est pourquoi un bon lissage durera entre 4 et 5 heures en fonction de la longueur et de l’épaisseur des cheveux.  Bien entendu le résultat final dépend aussi de votre nature de cheveux, vous aurez rarement le même résultat que votre copine. Mais une fois effectué, le lissage Yuko est définitif.  Il est important de savoir que, même si cela est relativement rare, certains types de cheveux ne prendront pas du premier coup et demanderont à être lissés une seconde fois.
Quelles différences entre un Yuko et un Lissfactor?

Nassira : En fait, il s’agit là de 2 lissages permanents. Yuko est le 1er lissage permanent apparu sur le marché, c’est une marque japonaise. Lissfactor est une marque francaise créée au début des années 2000. Les résultats sont un peu différents, mais le résultat est raide dans les 2 cas. Personnellement je préfère le résultat souple et brillant de Yuko plutot que le coté « baguettes » de Lissfactor. Je pense que tout est une question de goût. Lors du lissage yuko, on applique 8 soins Yuko, au total en dehors des destructurants et neutralisers (kératine liquide, acides aminés, lait protecteur avant lissage, shampoing yuko, masque yuko (2 fois), brillantine, lait réparateur après lissage, sérum) d’où la souplesse, la douceur et la brillance.

 

Parle-nous de cette académie à Londres où tu as été formée. Qu’y as-tu appris?

Nassira : La Yuko Academy de Londres forme à la technique du Yuko System. Il existe plusieurs academies : Londres, Los Angeles, Tokyo, et plus récement Dallas.
Tu préfères appliquer un lissage brésilien ou un lissage Yuko?

Nassira : Je n’ai pas de préférence en particulier. Le lissage proposé dépend tout d’abord de l’état des cheveux de ma cliente. Souvent elles me contactent pour un lissage yuko, et doivent finalement être dirigées vers un lissage brésilien car leur cheveu ne se prête pas ou n’est pas adapté au yuko (cheveu trop sec, traité…) parfois aussi c’est l’inverse : sur un cheveu épais, naturel, et si la cliente aime la raideur, je lui propose alors un Yuko plutôt que le brésilien… Il faut avant tout savoir quel résultat la personne recherche et répondre au mieux à ses attentes.

Bon allez … j’avoue, mon chouchou reste le lissage Yuko, de part l’expérience que j’ai acquise depuis plus de 3 ans, la qualité des produits,  et les clientes satisfaites fidèles depuis tout ce temps … mais le brésilien, en tant que soin, et du fait qu’il convienne à tout type de cheveu reste très demandé, surtout qu’il n’y a jamais de mauvaise surprises.


Comment entretient-on un Yuko?

Nassira : Le yuko n’exige pas d’entretien particulier, en dehors des soins habituels (masque principalement, et sérum pour les pointes éventuellement). Sachez juste qu’après un yuko, il est inutile d’aller se ruiner en soin de tout genre. Shampoing adapté + masque + sérum suffisent amplement, laits lissants, huiles…avant ou après brushings seront superflus.

Un grand merci à Nassira dont vous pouvez retrouver les prestations ici.