Articles avec le mot clé ‘Johan Yvon’

Virginie Henry en concert au Sunset le 11 février 2016 – Interview et concours


Virginie Henry se produit ce jeudi 11 février 2016 au Sunset à 20h30.
Musique brésilienne à l’honneur. Interview !
Virginie_Henry @Danghuan Nguyen

nelissage : En quelques mots : qui es-tu, que fais-tu Virginie Henry ?
Virginie : Pour me résumer, je dirais que je suis une quarantenaire  avec de l’énergie à revendre et aimant éperdument la vie. Je lui accorde un prix infini, qu’elle soit humaine, animale ou végétale. Que d’aucuns puissent attenter à la vie d’autrui me glace le sang, m’est insupportable. Pour parler plus légèrement, j’ai commencé mes études de piano à l’âge de 7 ans et je remercie chaque jour ma mère de m’avoir donné cette chance de pouvoir chanter en m’accompagnant au piano, d’écrire de la musique, de créer. Je suis professeur de musique dans 3 écoles primaires parisiennes. J’initie donc près de 400 élèves par an au chant. Je fais mon maximum pour que tous ces enfants aient le goût du chant, quelle que soit leur voix et j’avoue que je prends cela très à cœur.

nelissage : Comment s’est déclaré ton amour pour le Brésil ?
Virginie : En 2005, je me suis inscrite au sein d’un groupe de 8 personnes, que je ne connaissais pas mais qui avait le même désir que moi: faire un périple de 3 semaines au Brésil : Salvador da Bahia, Paraty, Ouro Preto, Cachoeira, Rio…Je suis véritablement tombée sous le charme du peuple brésilien, métissé, enjoué, parfois mélancolique, tendre, et des paysages à couper le souffle. Étonnamment, j’ai eu me sentiment de rentrer « chez moi ». Vraiment! Le mois suivant, je découvrais les musiques du Brésil lors d’un stage avec un chef de chœur et d’orchestre  carioca, Eduardo Lopes. Une révélation! Je n’imaginais pas que la musique brésilienne fût si riche!

 

nelissage : Pourquoi avoir appelé ton album Sépia ?
Virginie : Virginie : Ah! Ça, c’est l’aspect « saudade » de mon album, puisqu’il est dédié à ma grand-mère, une femme merveilleuse, aimante, avec laquelle je partageais une complicité inouïe et qui m’a brutalement quittée fin décembre 2013.  J’ai alors ressenti le besoin irrépressible de composer des chansons, des pièces pour piano, pour ne pas sombrer et redonner du sens à ma vie, en retrouver la saveur.

 

nelissageQue nous as-tu concocté avec tes musiciens pour le concert au Sunset ?
Virginie : J’ai concocté un répertoire qui permette d’appréhender la musique brésilienne dans sa variété, sa richesse :  à travers la pluralité des rythmes et des styles musicaux (bossa, maracatu, frevo, samba, valse, forro…). Avec mes amis musiciens, nous reprendrons quelques chansons extraites du CD « Sépia » mais  je n’ai pas boudé mon plaisir en mettant au programme des reprises de Chico Buarque, Lenine, Cartola, Almir Guineto… que j’adore.Il y aura quelques ballades, mais pas mal de chansons enjouées, voire dansantes.
Virginie_Henry_musiciens

 

nelissage : As-tu une astuce beauté à partager avec nous ?
Virginie : J’aime avoir des cheveux ondulés, voire frisés. Alors je mets ma tête en bas et pulvérise pas mal d’eau (en brumisateur) sur mes longueurs, avant de les malaxer avec mes doigts. J’attends que mes cheveux sèchent et je recommence l’opération autant que nécessaire pour obtenir le volume souhaité. Pour finaliser le tout, je vaporise mon parfum « la fille de Berlin » de Lutens, dans mes cheveux.

 

Un produit qui sent délicieusement bon, que j’utilise pour nourrir mes cheveux secs : le lait concentré réparation pointes sèches, Ekos castanha, chez Natura Brasil.

Merci à Virginie Henry pour cette interview.

 

Concours à présent !
nelissage vous accueille au Sunset en s’associant au tout nouveau concept de
bar à lissage par Absoluliss.
bar à lissage_Absoluliss
A gagner :

 

  •  des parfums pour cheveux Absoluliss

 

parfum_Absoluliss
  • des totebags garnis nelissage
nelissage_totebag
Pour participer, il faudra être des nôtres lors de cette soirée du 11 février.
Les tirages au sort seront réalisés sur place, toute personne du public pourra jouer.
Des plis surprises Saint Valentin seront offerts aux 70 premières personnes se présentant.
Parmi les plis surprises se cachera un bon pour recevoir le Sérum Essentiel Johan Yvon Paris d’une valeur de 150 €
serum-essentiel-johan-yvon-paris
La place est à 20 €
Réduction avec le code : 15VH11
Sepia_Virginie_Henry
Infomations utiles :
Sunset-Sunside
60, rue des Lombards
Paris 1er arrondissement
INFOLINE +33 (0)1 40 26 46 60
Métro RER Châtelet les Halles

 

Plus d’infos sur l’accès au club

 

 

5 questions à Johan Yvon, expert soin de la peau et maquillage


 

Johan Yvon Expert Maquillage

Johan Yvon est expert en soin de la peau et maquillage.
Il travaille pour la mode, les magazines,  les mariages… et conduit également des ateliers de formation.

J’ai fait sa connaissance dans le cadre du sommet de la Beauté Divine organisé par Gillette Leuwat à Paris Dauphine cet été.

5 questions pour en découvrir davantage sur son art expert :

1) D’où est née ta passion pour le maquillage et le soin de la peau ?
Je me souviens très jeune vers 13 ans, je regardais déjà la forme des yeux, la qualité de la peau. J’étais fou lorsque je voyais Grace Kelly. D’ailleurs les premiers dessins que j’ai faits sont des dessins d’un œil.
Ensuite je me régalais en prenant des magazines féminins car je remaquillais les visages.
Par la suite naturellement, j’ai commencé à maquiller ma famille, mais mon plus beau souvenir reste ma grand-mère. Juste avant qu’elle ne parte, et son regard sur ce que j’avais fait m’a touché.
Pour ce qui des soins de peaux, je viens d’une famille où même mon père bien que barbu, se faisait des gommages, ma mère quant à elle s’appliquait matin et soir des produits. Je pouvais ainsi voir que l’entretien de sa peau reste la clé d’une belle peau.

2) Tu es à l’affût de toute innovation en matière d’expertise de la peau. Peux-tu nous
toucher un mot par exemple sur le traitement de l’acné ou le peeling ?
J’ai vécu quelque années au Canada où j’étais ‘’ esthéticien médical ‘’, je travaillais en collaboration avec des dermatologues et plasticiens, la législation est différente là-bas.
J’ai eu des cas d’acné assez sévères et le premier traitement consiste à faire un très bon nettoyage de peau (l’équivalent de ce que font non pas les esthéticiennes mais les dermatologues ici). J’ai travaillé avec des lasers, des peelings très concentrés destinés ici au médecin. Les résultats sont superbes et j’adorais cela.

3) J’ai appris qu’il y avait plus de 30 nuances de teint chez les femmes noires et
métissées. Toi qui as vécu au Canada, comment perçois-tu l’offre du marché
français ? Les besoins de ces femmes peuvent-ils autant être comblés ici que sur le
continent américain?
Bien sûr, mais malheureusement tout ceci est une question de formation, il faut que la cliente sente que le/la professionnel(le) a une spécificité sur les femmes noires et métissées. Lorsque je maquille des peaux noires et métissées, on me regarde toujours surpris, mais dès que je commence à utiliser un produit spécifique, les gens se demandent ce que je fais, j’illumine simplement le teint, le rend plus chaud. Je pense que dans un avenir rapproché la demande va être comblée… enfin.

4) Ton discours au Sommet de la Beauté Divine (organisé par Gillette Leuwat en juillet dernier à l’université Dauphine) a été acclamé. Tu y condamnais fermement les dérives des techniques de blanchiment de la peau des femmes noires. Tu avais ainsi expliqué comment aider à corriger les irrégularités du teint plutôt que faire courir des risques inconsidérés à sa peau. Peux-tu faire un rappel pour les personnes qui n’ont pas pu participer à ce sommet ?
Je racontais mes expériences et la première cause de ma consultation était les problèmes pigmentaires et l’acné. Dans le premier cas, les patients parlaient beaucoup de ‘’ j’ai la peau grise, j’ai des tâches noires, mon teint est irrégulier’’. Dans le second, des problèmes de décoloration causés par l’utilisation de crèmes éclaircissantes à base d’hydroquinone que les personnes achètent directement sans passer par une visite chez un dermatologue et le plus grave est l’utilisation d’eau de javel pour éclaircir la peau.

La connaissance des spécificités des peaux noires est importante et doit être approfondie sur le territoire français ceci par le biais d’une formation adéquate des esthéticiennes, des maquilleurs, des coiffeurs qui pratiquent la beauté.

5) Sur quels projets travailles-tu en ce moment ?
J’ai un projet qui me tient à cœur mais pour le moment ce n’est pas confirmé, donc je peux juste dire que c’est un projet sur le continent africain.
Je suis également sur un centre de formation sur Bordeaux, j’adore le partage et je pense que transmettre ses expériences doit faire partie de ma vie.

Un grand merci à Johan Yvon.

Vous pourrez retrouver ses conseils sur le blog YF Beauté

Et aussi :

Site maquillage YF Beauté

Site de Johan Yvon

Un aperçu du travail de Johan pour finir…

Mariees_maquilles_par_Johan_Yvon

Maquillages : Johan Yvon

Photos : Mirentxu Bellet Photographe – Tra’coeur d’images Vidéo : Hemengo Begiak Coiffures : Pascal Thenard – Robes de mariées : Manon Pascual – Bijoux: Atelier du Serti – Sandra BERETE – Scénographie : Nathalie Guillot – avec Solène L’événement Mariage.