Débat : le lissage brésilien est-il véritablement un soin?


Le lissage brésilien est-il véritablement un soin?

Coiffeurs, fabricants et moi la première présentons souvent le lissage brésilien comme un soin gorgeant et gainant le cheveu de kératine.
  • Il procure détente et éclat au cheveu tout en le nourrissant.
  •  Sans modifier la nature du cheveu, il facilite le brushing et/ou le lissage aux plaques (gain de temps nettement appréciable).
  • Il fait barrière à l’humidité ambiante et réduit ainsi les frisottis.
  • Cette technique semble plus douce que n’importe quel défrisage ou lissage permanent notamment car la structure du cheveu n’est pas modifiée de façon irrémédiable.

Bref, tout a l’air beau sur le papier.

Et pourtant dans le cadre de mes investigations je suis tombée sur des discours remettant en cause les bienfaits du lissage brésilien.

J’ai été assez interpellée par cet article du blog beautiful-boucles.com : Le lissage à la kératine est-il vraiment un soin et comment agit-il sur nos cheveux?
Je ne suis pas toujours d’accord avec ce qui y est montré du doigt mais j’avoue que tout n’est pas erroné non plus.

J’ai d’ailleurs pris contact avec la jeune femme qui anime ce blog.
Nous avons échangé et cette blogueuse m’a proposé de répondre à certaines questions relatives aux  lissages. Mon agenda étant chargé, j’ai répondu brièvement à certaines d’entre elles et ai promis d’apporter des éléments de réponse plus fournis et construits ultérieurement.

Or peu de temps après cette sollicitation, j’ai pu lire, toujours sur ce même blog, un
article plutôt virulent à l’encontre les lissages en général
. Je n’ai pas eu le temps de réagir mais ai pris note.

Très récemment, j’ai découvert un dossier sur les lissages plutôt bien conduit et illustré sur le site du centre Clauderer : Le lissage des cheveux et son incidence sur leur santé. Encore une fois,  je ne suis pas d’accord avec tout. Mais avec le recul,  je me rends compte que le premier article qui m’avait tant interpellée sur beautiful-boucles.com est en fait très largement inspiré des pages du centre Clauderer (certaines phrases sont même tout simplement copiées/collées).

Je trouve la démarche bien maladroite et c’est dommage.
Voyons pourquoi :
Avec tout le respect que j’accorde au centre Clauderer et à son expertise scientifique, je décèle au moins une erreur que je retrouve également très souvent chez les journalistes : avec le lissage brésilien, il y a généralisation à outrance. Citons un exemple précis. Le centre Clauderer décrit un type d’application de lissage brésilien très particulier (qui n’a strictement rien à voir avec l’application d’autres lissages brésiliens) et le fait passer pour la norme! J’ai envie de dire qu’il y a autant de protocoles d’application qu’il y a de lissages brésiliens. Il faut qu’on arrête de généraliser. Il n’y a pas un lissage brésilien mais DES lissages brésiliens.
Le fait que beautiful-boucles.com recopie mot pour mot et sans recul cette énormité me fait légèrement bouillir. Il n’y a pas une vérité mais DES vérités! Je parle, je parle mais le débat n’est pas encore ouvert. J’y viens, je l’introduis.
A la photocopie, on préfèrera l’original : le dossier du centre Clauderer est davantage contextualisé, articulé, argumenté et illustré. J’en arrive au débat. Voici l’opinion Clauderer :
Le lissage brésilien n’est pas traumatisant pour le cheveu.
« Cependant, l’allégation de « soin curatif de la kératine », mis en avant par les fabricants comme bonus supplémentaire au lissage, est un leurre. Le produit fait office de rustine, de cache-misère temporaire, comme le font les faux ongles collés sur les vrais. Il recouvre le cheveu, mais ne le soigne pas. Une fois son effet disparu, une chevelure endommagée le restera malheureusement. Parfois même, elle ressortira plus altérée qu’avant d’avoir subi un lissage brésilien. Des soins réparateurs soutenus seront alors nécessaires pour lui redonner une santé durable. »

Coiffeurs, fabricants, je vous invite à prendre la parole. Le lissage brésilien est-il davantage un cache-misère qu’un soin?

Même si la blogueuse de beautiful-boucles.com a plutôt fait office de « perroquet », je lui reconnais d’avoir émis certaines remarques pertinentes. J’ai par exemple en tête ce qui suit :

« Nous ne trouvons d’ailleurs pas sur Internet de témoignages sur le moyen ou long terme de personnes subissant ces traitements régulièrement (en général, les témoignages se limitent à la première application, au sortir du coiffeur où bien évidemment le résultat est
parfait, aidé par le brushing ou les plaques lissantes…
Et tout cela finit en général par un « big chop » (coupe très courte des cheveux). »

Ou encore cela :
« Donc je répète, sur le moment, vos cheveux auront sans doute un aspect resplendissant mais posez-vous la question du moyen voire du long terme avant de vous lancer et dépenser des fortunes. Il est aussi à déplorer l’opacité qui règne sur les véritables composants de ces traitements qui se présentent comme « naturels » alors qu’il n’en est rien… Plus de transparence et d’information seraient les bienvenues, de sorte à ce que les clientes y recourent en connaissance de cause ! »

1) Je suis d’accord avec le fait qu’il n’y a pas assez de témoignages sur le long terme.

2) C’est cette même opacité du marché du lissage qui m’a conduite à créer le blog
nelissage : vouloir davantage informer les consommatrices potentielles.

=> Comment (ré)agir?

1) Je souhaite toujours prendre le temps de répondre précisément aux questions de beautiful boucles.

2) Je souhaite prendre un rdv pour un diagnostic de ma chevelure à l’institut Clauderer.

3) Je ferai des appels à témoignage (moyen ou long terme) par la voie de sondages sur nelissage.com.

4) Je m’interrogerai sur la pertinence des offres groupon et autres deals : vont-ils tuer le lissage brésilien?

5) J’invite vivement ravis et déçus du lissage brésilien à commenter cet article en toute sincérité.

A compléter et  à suivre…

Mise à jour du 20 juin 2012 :

Mes propos ont pu blesser et je présente mes excuses à la blogueuse de beautiful-boucles.com. J’ai été maladroite sur la forme car ai réagi avec une certaine violence et sans la consulter au préalable. Cependant je maintiens mes positions sur le fond. Il ne faut pas se réapproprier les propos d’autrui mais les citer et commenter en précisant la source. Règle élémentaire de base.

Le sujet amené est très intéressant et il est bon de remettre en cause ce que l’on croit établi. Mon objectif n’est pas de défendre le lissage à tout prix. Je suis toujours ouverte au dialogue et ne recherche pas le conflit. Comme précisé dans l’article, je répondrai avec plaisir aux questions de beautiful-boucles que cela soit publié sur nelissage.com ou sur son propre blog. L’ouverture d’esprit est ce qui me fait avancer chaque jour. Il n’y a pas de « clan » sur nelissage…

Vous pouvez écrire un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

11 commentaires to “Débat : le lissage brésilien est-il véritablement un soin?”

  1. missblabla dit :

    Pour ma part j’ai fait un lissage brésilien il y a 2 ans. J’ai les cheveux très bouclés et fins. Je l’ai fait au Chili (à l’époque on en parlait à peine en France) et je suis incapable de dire s’il y avait du formol ou pas. Par contre, pas de plaque lissante pour moi juste un brushing à température assez haute et rinçage au bout de 2 jours. Ca m’a beaucoup détendu les cheveux (et ça les a laissé plats et sans volume pendant au moins 2 semaines). Le lissage a tenu 6 mois et après mes cheveux se sont remis à bouclés (beaucoup même je pense que c’est du aux silicones contenues dans le produit). Je n’ai pas eu les cheveux abîmés. Par contre je m’interroge surtout sur la grande présence de silicone dans les produits utilisés en général. Si on fait lissage sur lissage est-ce que cela ne risque pas d’étouffer le cheveux ?

  2. Laure dit :

    Bonjour, inutile de laisser ici quelques commentaires que ce soient – Alors que le
    débat est fort intéressant – car
    vous n’hésitez pas à supprimer les messages dont les avis divergent des votres.
    C’est bien dommage !

    Suprise, pas suprise ?!
    L’impartialité est règle d’or

    • Nell dit :

      Bonjour,
      Je publie votre commentaire.
      Qu’avez-vous à ajouter pour faire avancer le débat?
      En général je ne publie pas les commentaires excessifs et diffamatoires.
      Il serait dommage de ne laisser la parole qu’à certains partisans. Le débat est ouvert à tous. Je ne vois pas pourquoi je favoriserai davantage la parole de certains plutôt que celle d’autres personnes aux avis divergeants.

      Le but est d’être à l’écoute de tous et de permettre à chacun de se faire sa propre opinion.

      J’espère que vous reviendrez argumenter votre prise de position.

      A bientôt,
      Nell

  3. dreena dit :

    Coucou nelissage, j’ai vu cet article dont tu parles et il y a beaucoup de choses complément fausses, elle reprend également certains articles que j’ai effectués notamment sur la cysteine et bien d’autres mais elle confond pas mal de choses sans même en connaitre le sens.. Je vais également faire suivre sur mon blog les informations fausses et rétablir la vérité… Un lissage brésilien améliore l’aspect du cheveu synthétiquement…puisque la kératine est introduite dans le cheveu grâce au lissage brésilien..On ne peut pas parler de cache misère mais plutot d’un meilleur aspect du cheveu contrairement aux silicones qui n’ont rien avoir avec les composants du cheveu alors que la kératine est bien la proteine principale du cheveu que l’on peut intégrer dans les fissures du cheveu…bises

  4. Boucles dit :

    Bonjour,
    Nell me tient informée par e-mail de son billet et remarques diverses.
    Nous en avons discuté et elle a compris ma position je pense quant à sa démarche.

    Je tiens à préciser suite au commentaire de Dreena qui a aussi réagi sur mon blog, que je n’ai repris aucun article de cette personne. je crois que sur le net les infos circulent beaucoup et sont beaucoup reprises de site en site et de blog en blog, etc,

    J’effectue en effet beaucoup de recherches que je synthétise ensuite et que j’analyse à l’aune de mes connaissances mais je n’ai jamais lu aucun article de Dreena que je ne connaissais pas avant et dont les explications ne me convainquent pas comme je lui disais d’ailleurs sur mon blog ( à chacun de se forger son opinion ensuite). Cela ne reste que mon avis.

    Comme je le disais aussi à Nell par e-mail, je n’ai rien contre le lissage mais contre le discours marketing qui l’entoure.
    Chacune est ensuite libre de son choix, en étant correctement informée notamment de la réelle composition.

    Bonne soirée à toutes

  5. dreena dit :

    Bonjour, je viens de regarder le site centre clauderer qui m’a tout de même interpellé, comment voulez vous qui parle objectivement puisqu’il prône les produits cosmétiques capillaires, le lissage brésilien ne serait’il pas un facteur d’une chute de leur vente de soins cosmétiques?
    De plus quand on lit qu’il parle de kératine végétale alors que les brésiliens contiennent 99% de la kératine animal, ou ont ‘il pécher leur info, en achetant un kit à la pharmacie?
    A méditer tout de même.

    • Nell dit :

      Coucou Dreena,
      Il est clair que si le centre Clauderer présente le lissage brésilien comme un cache misère, c’est pour quelque part vendre son « bifteck ». Chacun son business on ne peut pas leur reprocher.
      Comme je l’ai dit dans l’article j’ai pris la décision d’aller au centre Clauderer à Paris pour faire un diagnostic. Je veux voir ce qu’on va me dire concrètement. Je vous raconterai tout. J’ai rendez-vous à la fin du mois mais déjà on m’a annoncé la couleur : une conseillère m’a appelée pour convenir d’une date à la fin du mois. Le diagnostic va durer 30 minutes et me sera facturé 15 euros. Ensuite on m’a dit qu’on me proposerai une cure sur 4 mois minimum. Facturée 70€ par mois. A affiner en fonction de mon diagnostic. En gros il ne savent pas encore ce que j’ai sur la tête mais me demandent déjà de faire chauffer la carte bleue. Mais je précise que la cure n’est pas imposée. C’est seulement si je veux. Moi je dis pourquoi pas tester?
      Ca va me coûter, c’est sûr mais ça ne peut pas me faire de mal. Au moins tester pour comparer. Ce qui est sûr c’est que ça ne va pas me permettre de lisser mes cheveux.

      Mais si je regarde de plus près : le bô.toxe capillaire dont tout le monde parle en ce moment ne lisse pas non plus. Il répare, donne du corps au cheveu et fait briller. Une cure de jouvence capillaire facturée 80€ la séance à raison de 4 séance en 2

      • dreena dit :

        le botox n’est plus ni moins du marketing , voir mon article sur l’acide hyaluronique sur mon blog ….

        Avec expérience sur cet actif, je peux dire déjà qu’il a qu’un seul role sur le cuir chevelu SEULEMENT c’est ceux qui ont un accès de sebum donc cheveux gras et permet justement d’enlever cette affet et ç a marche, pour les cheveux , je dirais que ça fait rien du tout.

        Je ne crois pas au pouvoir du blé sur les cheveux ou du soja mais de la Vrai kératine animal qui correspond mieux à notre cheveu ..

        Je pense que c’est une question de cout, le blé coute moins cher que l’animal, par expérience en labo….

        Pour le botox hors mis la kératine, il y a une armée de silicone donc là oui, on parle de « cache misère »..

        Pour le centre clauderer , ils sont spécialistes de la chute de cheveu mais le dermato il est spécialiste de quoi alors?? Mdr

        Hum, je sais pas pourquoi il vont te trouver un truc mdr…
        Quoique en mm temps quelqu’un qui va dans leur centre c’est qu’il a quelques choses donc facile en mm temps

    • Nell dit :

      à raison de 4 séances en 2 mois. Quantitativement le bô.toxe revient plus cher. Qu’est-ce qui serait le plus intéressant? Je vais creuser et poser plein de questions sur la cure Clauderer. Est-ce qu’ils sont sincères ou est-ce juste du business?

      Sinon pour la kératine végétale j’en ai entendu parler plusieurs fois. Notamment quand j’ai interviewé Nelly créatrice du lissage manuel embellisseur (lme). Elle utilise de la phyokératine (kératine par les plantes comme le blé par ex.).

      http://www.lme-spa.fr Voir aussi mes articles sur le lme spa capillaire dans la rubrique au-delà du lissage brésilien…

  6. Malia dit :

    Bonjour je fais le meme lissage depuis un sur mes clientes , j’obtiens de bons résultats , elles sont heureuses, mais j’ai 3 personnes qui suite au lissage perdent beaucoup leurs cheveux, je me demande si c’est un coïncidence …est ce possible?

  7. zainouba dit :

    Bonjour à tous,

    votre article m’a beaucoup intéressé, en effet je suis à la recherche de témoignages sur le long terme de personnes qui ont fait des lissages.

    Moi j’en ai fait un premier en mai 2011, j’avais les cheveux très frisés et très denses (je suis d’origine arabe).
    Le résultat n’était pas tout a fait lisse, mais ça a bien assoupli mes cheveux, et beaucoup facilité mes brushings! j’étais contente je pouvais les boucler et les lisser facilement.

    De plus je faisais des colorations (blond doré) et j’étais méchée en blonde. Le résultat était magnifique.

    Avec le temps, mes cheveux ne sont jamais redevenus comme avant, malgré les mois qui sont passés, ils sont juste devenus plus fatigués, ternes… un peu comme si j’avais fait un défrisage… et ils tombaient ABONDAMMENT!

    J’ai quand même refait un lissage en Octobre 2011, je l’ai refait parce que j’avais trop de mal à dompter mes repousses frisées, quant aux longueurs elles n’avaient plus trop de vie.
    Rebelotte, résultat impec, cette fois des cheveux presque lisses, tout plats…
    Mais avec les mois, mes cheveux (dont je colore tous les 2 mois les racines) sont redevenus fatigués, je dirais meme qu’on aurait dit qu’ils sont morts… brulés, ternes… et ils tombent encore plus maintenant.

    Depuis je n’ai pas refait de lissage, et ça fait 4 mois que je n’ai pas recoloré mes cheveux (trop peur) j’ai des racines horribles,mes cheveux sont moches, ni bouclés, ni lisses, et j’ai perdu beaucoup de masse (j’en avais beaucoup à la base donc ça va, mais bon moi je vois le changement…)

    Je ne sais pas si je dois refaire un lissage, peut être que ça ne vient pas de ça, mais juste des couleurs à répétition…
    En tout cas je suis sceptique quant aux vertus du lissage.

Ecrire un commentaire