Vers moins d’élitisme?


L'Aare, Jean, n'a pas d'eau d'heure.Je le répète : j’ai découvert le lissage brésilien totalement par hasard sur le net. Ça a  pourtant changé profondément mon quotidien. A un clic près, je serais peut-être restée dans la même galère que depuis des années. Je sonde autour de moi, rares sont ceux et celles qui ont même vaguement entendu parler de ce type de lissage.

photo credit: 1suisse

Dans la presse féminine on parle de  « dernière tendance« .

Tendance, oui peut-être, mais à quel prix (ça atteint parfois 500€)!!!!

Je reconnais que c’est un soin de qualité qui exige protocole précis, produits chers et difficiles à acquérir et importer.  Enfin un spécialiste dédié à une cliente (tête) est monopolisé pendant quelques heures. Si on commence à parler charges, taxes etc, oui, en effet, beaucoup de facteurs expliquent les prix élèves du marché.

Or je ne peux pas m’empêcher de me glisser 5 minutes dans la peau de l’étudiante que j’étais à 20 ans  : y a pas photo, à ces tarifs là, je préfère porter une perruque!!!

Il faut un certain budget pour le lissage, pour la coupe, pour le fer à lisser de qualité, pour les produits sans SLS etc, l’aide au coiffage et… la gestion des repousses (avec toute la chevelure à soigner de nouveau pour fixer la kératine dissipée)!!!

Cela dit, des quelques pros du monde du lissage me donnent bon espoir.  Sacrément.

Certains comme David Bralizz offrent une fourchette fixe. Dans son atelier les prix varient entre 100 et 250 €. Ouf, il y a un plafond « acceptable » , de plus on nous laisse envisager une ristourne si on vient à plusieurs…

Mieux encore : systèmes de parrainages et cartes de fidélité voire chèques cadeaux de la coiffeuse pro Dreena dans l’Héraut :

Ça correspond tout à fait à ma vision des choses : offrir un service de qualité et le rendre accessible sans pour autant sauvagement brader! Madame Dreena, je vous tire mon chapeau.

J’ai relevé aussi au Salon Square de Ermont (95) la possibilité de payer en 3/4 fois sans frais.

Ces professionnels ont tout compris : qualité de service rime souvent avec fidélisation et gestes commerciaux.

Preuve qu’on peut démocratiser ce soin spectaculaire et libérateur sans pour autant casser brutalement le marché.

Note : le soin est cher en général mais il apporte un réel confort et permet de réaliser de sérieuses économies. Si, si! Démonstration chiffrée dans un prochain post.

Vous pouvez écrire un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

Ecrire un commentaire