Le lissage brésilien pointé du doigt? Tant mieux!


le lissage bresilien pointé du doigt nelissageJe vous surprends? Tant mieux!

Depuis la fin décembre 2010, les articles relayant le message de prévention de l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé)  se sont multipliés dans les médias.

Mais surtout des sanctions fermes ont été prises par les autorités.
Nelissage se réjouit que les tricheurs soient démasqués et qu’ils n’opèrent plus sur le marché. En espérant que cela décourage toute entreprise de commercialiser des produits compromettant la santé des clientes et… des coiffeurs!

Le lissage brésilien sur la sellette? Oui mais le but n’est pas de semer  la terreur chez vous. L’objectif est de vous mettre en garde contre les entreprises qui commercialisent ce que j’appelle les produits frelatés. Tout doit être fait pour les décourager :

  • de nuire à la santé du public
  • de nuire au travail des professionnels de la coiffure honnêtes
  • de nuire à l’image du lissage brésilien tout court!

Le fait de savoir que les autorités sont effectivement présentes me rassure et me donne espoir en un assainissement du marché…

Bref, séparons l’ivraie du bon grain.

Rappel : le communiqué de l’Afssaps avec la liste des produits de lissages capillaires interdits ici.

Le point sur le formol ou formaldéhyde par nelissage ici.

Enfin : être vigilant sur le choix des produits lissants certes mais se méfier de la médisance ambiante, gratuite et injustifiée qui met dans le même sac fabricants malintentionnés et
professionnels honnêtes! Le lissage brésilien ne se résume pas à un seul produit. Il existe au moins des dizaines de marques de par le monde avec des compositions différentes. Il faut donc cibler avant d’attaquer et surtout ne jamais généraliser!

A bon entendeur…

Vous pouvez écrire un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

Ecrire un commentaire