Brune Blonde et le cheveu se décode


Arrêtez-vous un instant,  contemplez :

La Danaïde d'Auguste Rodin

La Danaïde d'Auguste Rodin

Saisissant n’est-ce pas?

Œuvre de Rodin découverte en explorant l’exposition virtuelle sur la représentation de chevelure féminine dans l’art.

A l’initiative de ce projet, la Cinémathèque Française.

Cette expo virtuelle est le prolongement de l’expo Brune Blonde, 51 avenue de Bercy Paris 12ème.

Tout invite à nous y rendre : entretiens, vidéos, guide spécial à télécharger (pdf), boutique sur place avec la chevelure pour thème (DVD, beaux livres, cartes, affiches etc.) et la présence d’œuvres bien sûr!

L’une d’entre elles, singulière et à grande échelle, recouvre les parois de la
cinémathèque. Hommage à nouveau rendu à la chevelure féminine.

Exposition à la Cinémathèque Française

Brune Blonde : exposition à la Cinémathèque Française

Inédit… du moins dans le domaine artistique.

En effet, au début des années 2000,  la Cité des Sciences avait largement évoqué le thème du cheveu… mais avec une approche forcément plus scientifique! C’était « Le cheveu se décode »

Bonnes consultations!
Bonne expo Brune Blonde à ceux qui pourront s’y rendre jusqu’au 16 janvier 2011!

A noter dans vos agendas :un documentaire de 52′ sur arte le 25 novembre 2010.
Réalisé par Alain Bergala, commissaire de l’exposition Brune Blonde.

« Le film raconte de façon souple et sinueuse, rythmée et inattendue, les principales aventures de la chevelure au cinéma… »

Vous pouvez écrire un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

Ecrire un commentaire